Quels sont les points de contrôle technique pour une voiture de collection ?

Contrôle technique des voitures de collection

D’abord, les voitures de collection ne suivent pas les mêmes règles que les voitures ordinaires en ce qui concerne le contrôle technique. Pour les voitures de collection, le contrôle technique s’effectue seulement tous les cinq ans. Les critères de passage au contrôle technique ne sont pas les mêmes pour les voitures de collection et pour les voitures ordinaires.

De plus, si le véhicule en question a été immatriculé avant 1960, alors il n’a aucune obligation de passer un contrôle technique.

En effet, même si ce contrôle n’est pas obligatoire, il est tout de même possible de passer ce que l’on appelle un contrôle technique volontaire. Cela pour vous assurer du bon fonctionnement de la voiture. Ainsi, cela permet d’assurer votre sécurité et celle des utilisateurs de la voiture. 

  • Attention, pour qu’un véhicule soit considéré comme un véhicule de collection, il doit remplir certains critères :
  • Il doit avoir été mis en circulation pour la première fois il y a au moins trente ans
  • Le modèle en question n’est plus fabriqué
  • Il est toujours dans son état d’origine. C’est-à-dire aucune modification essentielle au niveau des caractéristiques et composants principaux.

Si votre véhicule ne remplit par toutes les conditions, ce n’est pas un véhicule de collection. Vous devez donc vous soumettre aux règles de contrôle technique en vigueur pour les véhicules légers. De plus, vous devez le faire passer au contrôle technique tous les deux ans après 4 ans de mise en circulation. 

Spécificités du contrôle technique pour les voitures de collection

En effet, comme nous l’avons donc dit plus haut, les véhicules de collection passent un contrôle technique tous les cinq ans. (Sauf dans le cas d’un véhicule immatriculé avant 1960). Pour ce qui est des points essentiels qui sont vérifiés lors du contrôle technique de la voiture de collection, ce sont environ les mêmes que pour le contrôle technique d’un véhicule classique. Mais quelques points diffèrent par rapport à un contrôle technique classique en ce qui concerne :

  • La direction
  • La visibilité
  • La structure de la voiture et sa carrosserie
  • L’éclairage
  • Les organes mécaniques du véhicule
  • Le taux de pollution (dans certains cas pour les youngtimers vous avez un pot catalytique qui est parfois endommagé avec le temps)
  • Le niveau sonore et échappement
  • L’identification du véhicule :
    • Plaque d’immatriculation
    • Frappe sur les châssis
    • Plaque de tare
    • Compteur kilométrique
    • Énergie moteur
    • Condition d’essai
    • Présentation du véhicule
    • Document d’identification du véhicule
  • Le freinage
    • Canalisation des freins
    • Réservoir du liquide de frein
    • Dispositif de freinage principal du véhicule
    • Disque de frein
    • Correcteur répartiteur de freinage
    • Flexible de frein
    • Frein de service et stationnement
    • Frein de secours
    • Pédale de frein
    • Tambour de frein
    • Plaquette de frein
    • Câble du frein de stationnement
    • Système d’assistance au freinage
    • Témoins (niveau de liquide de frein et usure des plaquettes)
  • Liaison au sol
    • Essieu
    • Rigide
    • Roue
    • Pneu
    • Circuit de suspension
    • Ressort et barre de torsion
    • Amortisseur
    • Demi-train avant et arrière
    • Roulement des roues
    • Barre stabilisatrice

Les véhicules de collection qui passent le contrôle technique n’ont pas de vignette comme pour les véhicules classiques. 

Il est bon de rappeler que les véhicules de collection doivent avoir un contrôle technique de moins de 6 mois validés lors d’une vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *